Skip to content

Avon: c’est quoi a vétérinaire compportementaliste?

Isabelle Vieira dans son nouveau cupboard vétérinaire à Avon ©CD/RSM77

That is at 7, rue de Bellevue, to Avon (Seine-et-Marne)that the physician Isabelle Vieira vient de déposer ses valises à Avon avec l’ouverture d’Ethovet, a cupboard vétérinaire behaviormentalist. After 1998, cette spécialiste du habits canin et félin transmet son savoir éthologique et neuroscientifique from Montereau-Fault-Yonne to Fontainebleaudont she is authentic.

« Objet de mode »

L’espace présente une petite cour d’accueil, une salle d’attente, une salle de session avec des jouets éducatifs dediés, un bureau et un petit extérieur pour permettre à l’animal parfois trop stressé par l’exercice de se mettre à l’aise et de prendre l’air.

« L’idée, c’est d’être comme à la maison, defined Isabelle Vieira. Je ne suis pas dresseuse, mais compportementaliste diplomée et je m’appuie sur des scientific research on the habits of animal species. Je ne suis pas dans la restriction: je cherche des options à des conflicts qui, avec les années, deviennent completely totally different. »

The specialist notably noticed a change: «Il ya vingt ans, en comportement, il y avait des soucis as an animal qui est trop attaché à son maitre ou encore qui ne sait pas rester toute la journée tout seul», se souvient-elle. Aujourd’hui, elle évoque parfois une instrumentalisation des animaux pouvant causer des violent behaviors et destructeurs.

« Il faut réeduquer les gens »

« Nous sommes dans une client society, où l’animal devient un objet de mode comme les staffs et les malinois, souligne-t-elle. Des espèces qu’on regressed in names à la Spa, automobile la mode passe. Il faut cut back the genes for the animal to really feel good, ait confidence et c’est là que start mon travail. »

Lors des rendez-vous, une analyze de la breed est réalisée, mais aussi du passé de l’animal et de son environnement pour mieux cerner son comportement. «Mon discours n’est jamais culpabilisant, mais l’idée est que les maîtres fasent mieux et s’investissent, explique-t-elle ella. Parfois il faut que l’animal récupère totalement la confianza. Si un chien fait des bêtises dans la journée, cela peut par exemple venir du fait qu’il n’est pas assez baladé. »

constructive schooling

La session porte alors sur une anticipation de l’éducation feline et canine, et surtout de rééducer un public qui ne rend pas compte de la responsability for the lack of an animal. Isabelle Vieira proposes alors des exercices aux maîtres avec l’animal pour l’aider à apprivoiser un monde qui n’est pas le sien, come les vélos, les furnishings, les voitures entre autres.

Movies : in the intervening time on Actu

« Il faut également considerer la génétique des chiens, insist-t-elle. Certains are extra energetic that d’autres et aujourd’hui, je déplore une range des races canines en décroissance. On ne voit plus que des gros chiens, et depuis la loi chien dangereux of 1999, a chien rime avec nuisance, ou se résumé à ‘crottes et moursures’. »

Pour cet facet, the vétérinaire insists on the necessity d’éduquer aussi les familles au comportement de l’animal et de ne pas insister si celui-ci veut être en paix dans son espace. Et de conclure : «C’est comme pour nous, on a parfois besoin de compagnie, et parfois d’un second à nous, seul. »

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La République de Seine et Marne dans l’espace Mon Actu. In a single click on, after registration, you and retrouverez toute l’actualité of your favourite cities and types.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *