Skip to content

Chien et gendarme : « C’est mon compagnon de route »

Dans ses quartiers tout confort, un espace extérieur pour se détendre, passer la journée, se dégourdir les pattes. Puis un espace intérieur, nuit et repas. The nice consolation.

Le nouveau locataire? Rousky, deux ans et demi, 35 kg. A berger belge of kind malinois. Il est le second chien gendarme de la Nièvre, after communicate.

Et chacun sa specialite. communicate, est un chien dit Sambi, contains stupéfiants, arms, ammunition and banknotes. Along with his aptitude, he’s able to detecting chacun of those objects. Rouskylui, est spécialisé pistage, et en formation protection pour avoir la panoplie complète d’un chien dit piste-defense.

premium “A pair that by no means dissociated” : assembly with three maîtres-chiens pompiers de la Nièvre

Pour l’instantaneous, le jeune chien est donc très utile aux gendarmes pour la recherche de individuals. «On peut les chercher pour des raisons très différentes, clarify they’re his maître. Des malfaiteurs en fuete, des disparitions, des personnes vulnérables ou depressives… »

Avec son maître, militaire au sein du Psig de Nevers, Rousky Suivi une formation de trois mois, à Gramat, dans le Lot, seul lieu de formation des maîtres-chiens de la gendarmerie en France. Ils y ont appris le pistage. Cette méthode consists in seizing an object with the thing of an individual, with the thing of the retrouver. « Il faut que ce soit un object qu’elle seule a pu toucher : un oreiller, un vetement… Ou encore un masque, c’est devenu très utile… », glisse le gendarme.

This technique is totally different from the search. Cette dernière permet au chien de retrouver toute personne vivante dans un périmètre précis, mais sans odeur de référence.

Plein d’energie et volontaire

Avec les proches de son maître, Rousky s’entraîne encore très souvent, pour son plus grand plaisir! Automotive pour lui, his mission is avant tout un jeu. Lorsque le Maréchal de Logis-chef le kind du chenil, Rousky est tout excité à l’idee of leaving on mission. Mais il reste très oisesant.

Dès qu’il s’éloigne un peu trop, son maître ne manque pas de le rappeler à lui. If the fougue de la jeunesse du chien pousse parfois le gendarme à se répéter, il finit toujours par obtempérer. “Il est bonne pâte, plein d’énergie et très volontaire, plein d’abnégation, même quand les recherches sont difficiles”, word son maître de el, plein de fierté.

Le quotidien de nos chiens, c’est nous, il is reported completely sur nous. Notre relation va au-delà de notre travail.

Rousky et le militaire continuent de s’entraîner pour valider la compétence de défense. A safety mission that has didn’t Rousky Un chien d’attaque ou d’assaut, mais un chien succesful de neutraliser une personne, sans être létal, pour défendre les personnes et les biens.

The berger belge is the premier chien du Maréchal Logis-chef. That is the results of a ardour for the army. « J’ai toujours aimé les chiens, même pour le loisir, comme l’agility par exemple. Et le fait qu’il ait des chiens dans la gendarmerie, ça m’a plu, le chien est une véritable ressource». Le militaire get rid of quatre heures chaque jour, pour s’occuper de Rousky. «C’est mon compagnon de route. Et le quotidien de nos chiens, c’est nous, il is reported completely sur nous. Notre relation va au-delà de notre travail. »

Marie Lemaitre
marie.lemaitre@centrefrance.com

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *