Skip to content

EXCLUSIF. Miracle in Ariège : shot within the mountains after two days, a 35-year-old man retrouvé vivant

l’essentiel
A 35-year-old man, I used to be shot after Sunday January 22, 2023 in Ariège, he returned alive within the valley of Ossese, within the Ustou group, on Tuesday January 24. The gendarmerie employed large moyens to look again on him. En état d’hypothermie, il a été héliporté à l’hôpital.

It is a miracle that’s produced in Ustou, in Ariège, Tuesday, January 24, 2023. A 35-year-old man, who was shot after Sunday, January 22, 2023, returned two days plus late, within the Ossese Valley. An essential dispositif de gendarmerie, une trentaine de militaires au whole, est parvenu à retrouver la hint du trentenaire, en bord d’un ruisseau, en état d’hypothermie.

Additionally learn:
Disturbing disappearance within the Ariège: gross moyens engaged by the gendarmerie in Ustou

35.2°C : that is the physique temperature launched on the malheureux, which works in keeping with the knowledge within the Guzet ski station. Prostré, disoriented, l’homme ne semblait pas comprendre ce qui lui arrivait.

L’alerte donnée par le proprietaire

L’affaire débute donc dimanche 22 janvier, dans la soirée. Le proprietaire du logement occupé par le trentenaire signale l’absence de son locataire de él. “I’ve a superb Montagnard reflex, pointed at Colonel Frédéric Wagner, commander le groupement de gendarmerie de l’Ariège. Le fait d’avoir eu cette alerte quickly nous a permis de mettre en place un dispositif d’enquête d’envergure .”

Plusieurs companies de gendarmerie se mettent en branle, d’un côté pour retracer les denières heures de la personne recherchée avant sa disparition, de l’autre pour se mettre à sa poursuite dans les reliefs peu accueillants du haut Couserans. D’autant que la neige a fait son apparition depuis la fin de la semaine précédente en montagne et jusque dans la plaine.

Large moyens deployed by the gendarmes

Pendant two days, thirty gendarmes should not going to alleviate their efforts. All of the investigations are menées sous les ordres du capitaine Sylvain Candaele, commander en second de la compagnie de Saint-Girons. L’équipe cynophile et des membres du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Savignac-les-Ormeaux sont évidemment envoyés dans les cimes enneigées, tout comme le groupe montagne de la gendarmerie et la part aérienne de gendarmerie (SAG, ancien Détachement aérien) from Pamiers, within the decrease Ariège. Un chien Saint-Hubert du groupe interregional cynophile de Nîmes (Gard) est même mis à disposition pour intensifier les recherches.

De gros moyens ont été engagés au sol par la gendarmerie de l’Ariège, dont ce quad spécialisé.
DR

Le secteur à couvrir est immense. “The climate, avec un plafond bas, a rendu les opérations aériennes très difficiles, pointe le colonel Wagner. Il a donc fallu faire beaucoup de reconnaissances à pied, beaucoup de vallées ont été explorées. Les circumstances n’étaient vraiment pas favoras pour espérer une concern heureuse.”

Héliporté vers l’hôpital de Saint-Lizier

Lastly, des témoignages determinants sont accueillis auprès de randonneurs. Les gendarmes spécialisés de la montagne retreated dans des zones où il n’y aucune hint d’évolution humaine, la neige recouvrant les pas sur la poudreuse qui s’accumule.

Vers 1:15 p.m., Tuesday January 24, 2023, the miracle is produced. Sonny, one of many chiens de piste avalanche mobilisés par le PGHM, et son maître de él parviennent à mettre la principal sur le marcheur perdu. Celui-ci souffre d’engelures au second degré au stage des mains et des pieds, malgré un relatif équipement de montagnard sur lui.

Devant son état de santé, l’homme de 35 ans a été heliporté vers le Heart hospitalier d’Ariège-Couserans (Chac), situé à Saint-Lizier. Ses jours de él ne sont heureusement pas en hazard.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *