Skip to content

Les chiens dans le métro dès 15 octobre

Les Montréalais pourront amener leur chien avec eux dans le métro, à compter du 15 octobre, dans le cadre d’un essai d’une durée de neuf mois.

Plusieurs circumstances seront toutefois mises en place. Les chiens seront notamment interdits durant les heures de pointe en semaine, et lors des grands événements. On weekdays, leur présence will likely be licensed between 10 a.m. and three p.m. and after 7 p.m. Ils devront également être tenus en laisse et munis d’une muselière, et n’auront le droit de monter sur les sièges.

Though it isn’t an obligation, the Société de transport de Montréal (STM) recommends aux proprietors d’éviter les escalators mécaniques, who pourraient causer des blessures à l’animal.

Additionally, the STM n’a autorité sur les entrées et édicules qui lui appartiennent. For that reason, the Longueuil–Université-de-Sherbrooke station is for the second excluded from the pilot undertaking, though the discussions are held in the middle of the topic.

With this in thoughts, the STM will confirm whether or not the safety of purchasers and staff of the metro will likely be affected, in addition to the integrity and possession of their installations. She may even know that will probably be the affect for the expertise of customers of public transport.

“We evaluated rigorously and repeatedly the outcomes of the pilot undertaking so as to make a transparent choice on the implementation of a measure to measure the measurement of the meter”, to the data of Éric Alan Caldwell, president of the CA of the STM

Les chiens-guides et d’help, qui étaient déjà permis, pourront toujours continuer d’accompagner leur maître en all temps. It’s going to even be attainable to get pleasure from with an animal stored in a cage.

In April dernier, the Montréal municipal council, on the initiative of the official opposition, avait sued the STM de mettre sur pied a pilot undertaking for the tip of the yr so as to enable the chiens dans son réseau.

The opposition to Montréal is alleged to be “three enthousiaste” within the face of the STM initiative, which facilitates the displacements of property homeowners of individuals within the neighborhood of the voiture.

«Les animaux de compagnie ont le pouvoir de nous rapprocher et de créer des discussions. Ce projet pilote will certainly contribute to donner le sourire aux customers dans le métro!” to souligné Aref Salem, chef de l’opposition officielle à l’Hôtel de Ville de Montréal.

Facilitate the displacements

The Montréal SPCA réclamait la mesure de longue date. Selon la Société, elle pourra aider les maîtres que n’ont pas de voiture, tant pour qu’ils puissent amener leur chien au parc que chez le vétérinaire.

«On it compte beaucoup that the gens ont of the problem to procurer des soins vétérinaires à leur chien, it merely appears that they don’t have a lot pleasure. Ça affecte principalement les personnes à faibles revenus», defined Mand Sophie Gaillard, director of the Protection of Animals and Authorized Affairs on the SPCA of Montréal, and common director of the group.

Elle rappelle également que de nombreuses villes à travers le monde permettent déjà les chiens dans le métro, sans qu’il n’y ait d’enjeux particuliers à l’égard des allergènes. In Montréal, the animals are allowed to remain within the cage.

In 2019, Ana Luisa Vilches Saldivar avait pour sa half launched her personal petition so that the chiens soient autorisés dans le métro de Montréal. Elle and donnait également an aperçu des réglementations extant the world over.

Jointe au téléphone, elle a manifesté sa joie devant la nouvelle. He deems toutefois that respect for the foundations in drive will likely be essential to guarantee an excellent cohabitation dans le métro.

«À l’origine, je voulais pouvoir me promener avec [ma chienne] Lola partout. Malheureusement, ça ne sera plus attainable [en raison de son état de santé]mais ça va me liberar des frais d’Uber que je dois payer chaque fois que je l’amène chez des spécialistes», I defined to her.

In 2020, this little one is severely ailing, avant de perdre la vue l’année suivante. Pour MI Saldivar, ses nombreuses visits chez le vétérinaire causaient de nombreux maux de tête, alors qu’elle pouvait payer jusqu’à 50 $ pour le displacement.

«La dernière fois, j’ai dû marcher deux heures pour rentrer à la maison», s’est-elle remémorée.

Leave a Reply

Your email address will not be published.