Skip to content

mais à quoi pensent nos chiens?

  • Actualités
  • I revealed him
    my day by day


    Lecture 2 min.


    Des scientifiques ont décode les photographs visuelles du cerveau d’un chien. De quoi donner un primer aperçu de la façon dont l’esprit canin reconstruit ce qu’il voit, et remark il interpreter le monde.

    Vous êtes vous souvent demandé remark pensaient vos compagnons à quatre pattes? The query is equally fascinating to the chercheurs of the Emory College (USA) who selected ce however d’enregistrer les données neuronales de plusieurs chiens by IMRf, soit imagerie par résonance magnetic fonctionnelle cérébrale (sans no maltraitance, rassurez-vous). Le however : observer remark l’espèce canine reconstruct mentally ce qu’elle perçoit. L’expérience a été publiciée dans Journal of Visualized Experiments.

    A way utilized to 2 kids individually

    The primary défi abordé à été de trouver des chiens able to resting calm and concentrated in an outfit à IRM, to look at three 30-minute video periods. Parmi les sujets entraînés, seuls 2 chiens ont relieve ce défi.

    L’équipe de checrheurs a proposed a collection of movies of the vie courante, prizes “à hauteur de chien”: des scènes avec des chiens reniflant, jouant, mangeant or supplier en laisse; des scènes d’activité montraient des voitures, des vélos; a chat supplier in a home; a deer traversing a chemin; des personnes offernt un os en caoutchouc ou une balle à la caméra ou encore des gens qui mangent… Les données vidéo ont été classées en fonction des objets, animaux uncovered (chien, voiture, humain, chat…) et des actions (renifler, jouer or manger…). Les scientifiques ensuite utilisé un algorithme d’aprentissage automatica pour analyzer les modèles dans les données neuronales.

    Malgré le peu de sujets canins retainus, l’équipe s’annonce satisfaite. “Nous avons montré que nous pouvons surveyor l’activité dans le cerveau d’un chien pendant qu’il regarde une vidéo et, au moins dans une certaine mesure, reconstruire ce qu’il regarde”explains Gregory Berns, writer of the article.

    Nos chiens pensent-ils comme nous ?

    That we study this expertise on the finish? Que les chiens ne s’attachent pas aux objets mais principalement aux actions. Ainsi, le modèle n’a pas functionné pour les classificateurs d’objets. However, the était précis of 75% to 88% lors du décodage des classifications d’motion pour les chiens. “Nous, les humains, sommes très orientés objet”, Berns declares, nous avons même des dizaines de noms pour les designer. Les chiens semblent moins préoccupés par qui ou ce qu’ils voient mais plus préoccupés par l’motion elle-même”. Briefly, however whatever the laissez-faire that you’re agitated with, the chien pensera surtout à la promenade.

    Les chiens et les humains possèdent également des différences majeures dans leurs systemes visuels, selon le principal auteur. Les chiens ne voient que dans les tons de bleu et de jaune, mais ont une densité plus élevée de récepteurs visuels conçus pour detecter les mouvements. Et ce, for a purpose logic as defined by the writer: “Les animaux doivent être très préoccupés par ce qui se passe dans leur environnement pour éviter d’être mangés ou pour surveillance les animaux qu’ils pourraient vouloir chaser. L’motion et le motion sont donc primordiaux”. L’expérience a pu au moins confirmer cet side.

    For chercheurs, the curiosity of this examine is a peu plus qu’anecdotique: déjà exercée sur des primates, ella est surtout un level de départ à une meilleure compréhension des espèces animales.

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *