Skip to content

Peut-on study a langue étrangère in dormant?

Apprendre en dormant est un thème de fiction récurrent: on le retrouve comme méthode éducative dans The meilleur des mondes d’Aldous Huxley ou comme moyen d’apprendre une langue étrangère dans le dessin anime Dexter. The concept that on puisse study pendant le sommeil fascinates, mais savoir si cela relève du fantasme or de la réalité is long-term a thriller. Due to the neuro-imaging, on the truth that the beer is properly loin d’être inactif pendant le sommeil et continua de réagir aux informations du monde extérieur. Au level de pouvoir les mémoriser et de s’en memento au réveil?

On sait en fait depuis une petite dizaine d’années que le cerveau est effectivement succesful d’apprendre de nouvelles informations en dormant. Cela a d’abord été mis en évidence pour des associations entre des sons ou des odeurs. For instance, des personnes voulant arrêter de fumer ont réduit leur consommation de 35% en presentant des odeurs de tabac avec des odeurs désagréables de poisson pourri pendant leur sommeil.

Nous avons alors cherché à understanding if le cerveau dormant pouvait réaliser des apprentissages plus complexes, comme celui d’une langue étrangère. With Sid Kouider at PSL-ENS and in collaboration with Maxime Elbaz and Damien Léger from the APHP/Hôtel-Dieu, we now have developed a protocol to study the which means of Japanese mots in sleep.

L’apprentissage du japonais pendant le sommeil

The Japanese is a language with a comparatively easy construction, composed primarily of an enchainment of consonants and vowels, for instance the mot neko vital chat. In contrast to different Asian languages, it’s comparatively devoid of accents and presents a register of comparable sons in French. Néanmoins, le sens des mots est très eloigné du français.

Cette combinaison between des sons simply identifiables par nos oreilles mais dépourvus a priori de sens pour nous en fait une langue d’apprentissage idéale pour cette expérience.

Nous avons donc recruté vingt-deux jeunes adultes en bonne santé qui n’avaient pas connaissance du japonais ou de langues asiatiques proches. Nous leur avons d’abord présenté des paires de sons et d’pictures à l’éveil, comme sur l’illustration un chien avec le son d’un aboiement. Une fois endormis, nous avons joué ensemble les sons et les traductions en japonais, par exemple le mot inu (chien) avec le son de l’aboiement.

Une fois réveillés le matin, nous leur avons demandé de choisir parmi deux pictures celle qui correspondent au mot en japonais: le mot inu With the picture of a kid and cell of an autre mot presenté pendant le sommeil, ici une cloche.

Dans notre étude, nous avons joué pendant le sommeil des mots japonais associés à des sons, par exemple l’aboiement d’un chien pour le mot inu, who means chien. Une fois réveillées le matin, les individuals devaient deviner quelle picture portait la signification du mot japonais. | matthew koroma

Nous avons alors I noticed that the personnes pouvaient identifier au-delà de la likelihood quelle picture correspondit au mot japonais. Nous leur avons égalementé sued si leurs réponses étaient données au hasard ou avec a sure degré de confiance. Confidence is possible and on the identical stage the solutions are appropriate and the solutions are fausses. Ce fait démontre que l’aprentissage du sommeil est implicite, c’est-à-dire que les gens ne salvant pas quelles informations ont été apprises en dormant.

The position of glasses

Le plus intéressant a été la découverte de ce qui se passe pendant le sommeil. From the electroencephalography, a method that registers {the electrical} exercise of the floor couche of beer, we now have superior to foretell the apprenticeships which might be probably to be revealed. In impact, they hold them ont généré plus d’ondes lenses that them mots oubliés. Our outcomes, together with the proof of a current publication, present that the lenses predict the apprenticeship of the relative dimension of objects, confirming the essential position within the apprenticeship of sleep.

In brief, le cerveau endormi peut apprendre de nouveaux mots et y associer un sens. Cet apprentissage peut être noticed jusque dans les rythmes cérébraux du sommeil, ce qui nous en dit plus sur leur fonction. Mais cet apprentissage est-il bien utile et current chez tout le monde? On ne sait pas encore s’il se maintient sur le lengthy terme et s’il rely des différences individuelles dans les capacités de mémoire.

Ce qu’on sait en tout cas, c’est que l’apprentissage du sommeil est beaucoup moins efficace que l’apprentissage de l’éveil. Nous avons réalisé le même protocole à l’éveil avec 10 fois moins de répétitions que dunt le sommeil. At the moment, the apprentissage is revealed 5 instances extra successfully than pendant with sleep and with a greater confidence within the mots appris par rapport aux mots oubliés.

As well as, the apprentissage du sommeil, faible et inconscient, differs from a speedy and acutely aware apprentissage at night time. Though it’s doable to study whereas sleeping, it’s also applicable to contemplate the night time and the sleep as complementary, the night time is perfect for consolidating the informations apprises to the night time.

We looked for the maintenant on the position of the corps, and extra notably on the guts, within the technique of remembering the sleep. In learning the interactions between the corps and the beer au cours de la formation et la consolidation des souvenirs émotionnels, nous cherchons à mieux comprehend remark le corps intervene dans les mécanismes d’apprentissage du sommeil.

Cet article est republié à departing from The Dialog sous license Artistic Commons. Learn the unique article.

The Conversation

Leave a Reply

Your email address will not be published.