Skip to content

Réforme des retraites: the angle of a passage in pressure electrise la rentrée des parlementaires socialistes

“Je voulais vous dire merci!” Je n’étais pas socialiste, mais grace à vous je pourrais le devenir». Sur la place Sainte-Anne à Rennes, une passante vient d’interpeller Olivier Faure, in plenary dialogue with a small group of journalists, à quelques mètres du Couvent des Jacobins où le PS set up ses parlementaires journées. “Usually, I vote somewhat plus à gauche”, it’s exact cette retraitée avant de reprimand sa route d’un pas pressé. « Ça m’arrive très souvent depuis l’accord. Au début j’étais très surpris », commented, sourire aux lèvres, le Premier secrétaire du Parti socialiste. Of quoi le ragaillardir à la veille d’une rentrée parlementaire dont l’agenda social s’annonce particulièrement chargé. Au program : a reform of the insurance coverage chômage, dont le gouvernement souhaiterait pouvoir modular les circumstances d’attribution in operate of the conjoncture économique, le launch d’expérimentations autour du RSA et d’un nombre d’heures hebdomadaires travaillées. Et surtout, l’hypothèse d’una réforme des retraites straight built-in au projet de loi de financement de la Sécurité sociale sous la type d’amendments.

Autant de sujets que fontir les socialistes de leurs gonds et qui ont été largely évoqués, de factors presse en tables rondes, au cours de ce rassemblement rennais, qui sonne également le coup d’envoi de la rentrée politique du PS, deux semaines avant the reprise of parlementary travaux. «Ça va être sportif», anticipates a senior, non sans une eleven de délectation dans la voix. “Nous allons nous battre comme des chiens”, lache Olivier Faure. « Nous serons au Parlement, pied à pied, et dans la rue avec le mouvement social et syndical ! », advised the Seine-Maritime deputy who spoke encore of «frontal fight» in opposition to the federal government.

Réforme des retraites : “On se battra comme des chiens !”, avertit Olivier Faure

Sur la réforme des retraites, la menace d’un 49.3

Of toutes les réformes annoncées, celle des retraites, avec l’hypothèse d’un recul de l’âge de départ, soulève le plus d’agacement. Beaucoup y voient la fin de la promesse faite par Emmanuel Macron pendant la présidentielle de concerter davantage. Promise to laquelle il semblait pourtant contraint par l’absence de majorité absolue à l’Assemblée nationale. “I have already got a sure incomprehension in regards to the politics that menée, our planes don’t perceive that within the second 5 years there shall be a interval of debates and discussions, and we are going to return to 5 ans in arrière”, soupire le sénateur Éric Kerrouche. « Plus le temps passe et plus cette réforme devient un boulet pour le président de la République, avec l’impossibility de produire a texte juste et de résoudre ce problème d’âge ». Autant I’ll say that les discussions avec Élisabeth Borne s’annoncent musclées, la Première minister doit recevoir mercredi et jeudi les présidents de groupes des deux assemblies, notamment pour évoquer cette réforme.

« The president of the République n’a pas compris ce qui lui était arrivé pendant les législatives », n’a cessé de tempêter Patrick Kanner, le president du groupe PS au Sénat, throughout ces parlementaires journées, brandissant par moments le spectre des Gilets Jaunes: «Cette politique de casse sociale pourrait nurture an essential motion of protest». Même inquiétude du côté de la senatrice des Landes Monique Lubin, vice-president of the fee des Affaires social et membre du Conseil d’orientation des retraites (COR). It was questioned by the corporate that I said by the chief that the projections of the COR would have a surplus in 2022 – forward of a degradation over the subsequent few many years. For ailleurs, au-delà de la gauche, the unions are unanimously against cette réforme. « Vouloir la faire passer sur un amendement et, en plus, aller jusqu’au 49.3 s’il n’est pas adopté… C’est une provocation ! I do not perceive pas où veut aller le président, il va terribly cliver. Will probably be a prejudicial mistake for the remainder of the quinquennat and I feel that the belief between the exécutif and the remainder of the Français will certainly be damaged.

A réforme des retraite par amendement? “Une provocation” by Monique Lubin

Son collègue Jean-Pierre Sueur ne fait guère d’phantasm sur l’subject du débat budgétaire de cet automne : « Il ne faut pas biaiser. Le gouvernement sait properly qu’il aura recours au 49.3 pour son funds. Vu ce qu’ont déclaré les différents groupes, je ne vois pas remark il pourrait faire autrement. »

“Le gouvernement sait très bien qu’il fera voter son funds par le 49.3”

» Lire notre article – Withdrawals : a reform for voie d’modification est-elle attainable juridiquement ?

A parliamentary calendar conducive to the union of the gauche

La rentrée sociale presents au PS, et plus largement à la Nouvelle union populaire écologique et sociale, l’event de resserrer les rangs. Olivier Faure believes that the 4 teams are greater than faire entrance commun sur l’essentiel des topics que seront débattus au Parlement, les thematiques que concentrent les factors de divergence – notamment la query européenne et l’worldwide – glissent désormais au second rang. L’éclatement du paysage politique, à l’subject des dernières législatives, pourrait même s’estomper dans l’hémicycle, entre d’un côté un entrance de gauche, et de l’autre une majorité prone to glaner des voix à droite sur of nouns sujets. “Ceux qui vont bien ont leur président, all les autres ont besoin d’être représentés et défendus”, summarizes Boris Vallaud, the president of the PS group on the Nationwide Meeting. “On a kiss d’être guided dans notre motion par les préoccupations quotidiennes des Français”, by the deputy des Landes who reproaches nearly all of s’être “remodeled into exécuteur testamentaire de Nicolas Sarkozy”.

The hyperlinks between the completely different forces de gauche devraient également are multiplier dans les prochaines semaines. Olivier Faure l’guarantee, les échanges sont réguliers, notamment avec LFI: « Il y aura des amendements communs ». Mercredi, les socialistes déposeront devant le Conseil constitutionnel une proposition de loi pour enclencher la procédure dite du référendum d’initiative partagée sur la taxation des superprofits. The initiative, greeted by Jean-Luc Mélenchon, has collected the 185 signatures of the necessaries to move the primary stage of the unpublished legislative course of. If the Conseil constitutionnel donne feu vert, a marketing campaign of neuf mois debuts alors du côté de la Nupes pour tempter d’receive the 4.7 million signatures of citoyens nécessaires à l’adoption du texte. “If you do not have a moi, on leur prendrait tout, seulement les earnings exceptionnels, tant que la révolution écologique n’est pas réalisée”, feedback a député pourtant réputé pour avoir longtemps tenu une plutôt modérée au sein du PS .

Autre date dans l’agenda frequent de la gauche : une “marche contre la vie chère et l’inaction climatique”, the 16 October prochain in Paris. The concept got here from Jean-Luc Mélenchon, extra formally the enchantment to this collectively launched by the three primary parts of Nupes: the PS, LFI and EELV. Rappelons que les deux dernières sont désormais empêtrées dans des affaires de violences faites aux femmes: Adrien Quatennens (LFI) notated admis avoir “donné une gifle” à son épouse, tandis que Julien Bayou (EELV) est mis en trigger pour des violences psychologiques envers une ancienne compagne.

From son côté, le PCF n’a pas donné de précision sur sa présence à cette marche. Il faut dire que les récentes déclaraciones du secrétaire nationwide, Fabien Roussel, sur « la gauche des allocs », ont encore du mal à passer chez ses partenaires : «Keep away from that la gauche ne s’éparpille dans des incomprehensibles débats», balaye Olivier Faure. « Et concentrons-nous sur l’essentiel ».

Issues mount autour du projet de loi sur l’immigration

Passé le cap du funds, un autre morceau devrait potentiellement permettre aux partis de gauche de faire valor des positions communes face à la majorité: la loi immigration. Initially prevue pour la rentrée, elle ne devrait pas être examinée avant le début de l’année prochaine. Let Emmanuel Macron recall the opportunity of a greater distribution of foreigners within the nationwide territory. Paradoxically, the concept of ​​the ranks of the PS, it’s anticipated to be evoked in 2016 by Bernard Cazeneuve, former Minister of the Inside, provides a notice to the préfets sur l’hébergement dédié aux demandeurs d’asile. Sept ans plus tard, la mesure soulève la perplexité de Jean-Pierre Sueur: «On veut les envoyer dans les campagnes. I do not perceive pas très bien d’où ça kind. Est-ce que vous imaginez l’effet pour faire monter le Rassemblement nationwide? », tempête le senateur du Loiret.

“Cette loi s’annonce trash sur le plan ideologique”, alerted Nathalie Appéré, the PS maire of Rennes in accueillant les elus à l’ouverture de ces journées parlementaires. The priority of Boris Vallaud is extra exactly on the rangs of the intense droite, redoutant the ajouts and the modifications that the 89 deputies of the RN shall be prone of contributing to the copy of the federal government: «Je me souviens avoir été parcouru d ‘un grand frisson lorsque j’ai réalisé que la premier amendement que nous allions examiner dans cette nouvelle législature était celui de Marine Le Pen sur la déconjugalisation de l’AAH. Heureusement, il était mal rédigé et nous avons pu voter contre », raconte-t-il. À Rennes, ce mardi, le beau temps de la veille avait cédé la place à de lourds nuages ​​chargés d’incertitudes, comme seul le ciel breton sait en produire.

Leave a Reply

Your email address will not be published.