Skip to content

soccer. Brest Armorique, PSG-Actual, affair VA – OM : Joël Cloarec, une carrière avec des hauts et des bas – Soccer

  • 1 Brest Armorique (D1 and D2, 1986-1991)

  • From first steps in professional…

    « 1986, I arrived in Brest, after three years in Concarneau in beginner. Je n’ai pas fait de middle de formation, j’ai signed stagiaire à 20 ans. J’ai d’abord joué en réserve (D3) puis j’ai évolué in premiere in 1987-1988 with Michel Sorin, Paul Le Guen, Roberto Cabañas, Jos Van Herpen… I staged it in 1989 for the barrages in opposition to Strasbourg remaining a des plus beaux souvenirs… »

    … to liquidation

    « The liquidation

    , on the subit, automotive on avait pris toute notre place en D1 à l’époque. On nous a coupé les pattes automotive Brest était un mini-Auxerre en puissance. Il ya des paramètres qu’on ne maîtrise pas et la fin de l’année 1991 a été très pénible, jusqu’à la liquidation en décembre. Brest, c’est six ans de ma vie… Quitter la Bretagne aussi, c’était un déracinement. On ne vit pas que de regrets, ça ensuite été d’autres aventures. »

  • * Le 6 decembre 1991, the liquidation judiciaire du Brest Armorique, alors déjà rétrogradé administrativement en D2, est prononcée. The membership is renamed Stade Brestois and is distributed in D3.

  • 2 Paris Saint-Germain (D1, 1992-1993)

    Au PSG en passant par le Berry

    «Suite à la liquidation, il ya une règle qui dit qu’il ne peut y avoir qu’un joueur de Brest dans chaque membership. Paris récupère David Ginola en janvier 1992. Mais Charles Biétry me voulait aussi, donc je pars dans leur antichambre à Châteauroux pendant six mois, en sachant qu’en juillet, j’intègre le PSG. J’ai rencontré un des deux présidents, après François Yvinec, qui m’a le plus marqué: Michel Denisot. Ça fait partie des relations humanes de qualité qu’on peut avoir dans une vie… »

    Aux premieres logos of PSG – Actual Madrid

    « C’est le match phare de ma carrière

    . Même si j’étais sur le banc, je suis me juste échauffé un momento (rires)… Mon année à Paris est faite autant de regrets que de satisfactions automotive je n’ai quasiment pas joué, avec un entraîneur (Artur Jorge) qui faisait three peu tourner. However I suis entraîné avec le groupe le plus qualitatif de ma carrière, avec Ricardo, Ginola, Kombouaré, Lama… Valdo m’a le plus marqué. »

    * Victory 4-1 on March 18, 1993, the match returns to the quarterfinals of the UEFA Cup, after a 3-1 defeat by the aller.

  • An uncommon file

  • « J’ai du jouer seulement une minute de jeu avec Paris. Je suis dans le livre des information, on me chambre souvent avec ça! On ne tenait pas compte des arrêts de jeu à l’époque, donc j’ai dû faire cinq-six minutes à Saint-Étienne, le premier match de la saison. Je suis dit me: “c’est bien, tu rentres sur le premier match!”. Sauf que j’attends toujours ma deuxième apparition (rires) ! En mars-avril, au retour d’un match, dans un avion, en discussant avec Denisot qui me remontait le ethical, j’ai sued à être prêté. »

    3 Valenciennes (D2, 1993-1994)

    Dans l’fer de l’après VA – OM

    «Je rejoins Valenciennes. The affair VA – OM

    n’a pas encore éclaté médiatiquement. L’année que j’ai vécue n’est rien à côté de ce qu’a vivre Jacques Glassmann, avec agent de sécurité à son domicile de él, le public qui l’insultait partout… Au-delà de ça, ça dérivait Sur tout le groupe. Le premier match, on est en déplacement à Good: à l’hôtel et au stade, il ya le GIGN avec des chiens et des gars en armes pour assurer la sécurité. Quand on est dans ce cadre-là, on se demande si on est dans du foot ou autre selected. C’était pesant, tout ce déballage médiatique qui concernait la fin de saison précédente et impactait notre saison à nous. »

    « Sur le terrain, c’était complicé aussi. On avait soi-disant a crew to remount instantly in D1. C’était un mixte de Bretons, avec Stéphane Le Garrec, de Nordistes et de quelques Bastiais aussi, ça n’a pas bien pris… On été I relegated in a greater match at Nationwide, sur le dernier match face à Good. »
  • On Could 1, 1991, Joël Cloarec et Brest obtained the Olympique de Marseille by Manuel Amoros.

  • On Could 1, 1991, Joël Cloarec et Brest obtained the Olympique de Marseille by Manuel Amoros.

    On Could 1, 1991, Joël Cloarec et Brest obtained the Olympique de Marseille by Manuel Amoros. (Photograph from the archives Le Télégramme)

    4 Stade Briochin (D2, 1996-1997)

    De Guingamp au voisin briochin

    « Je pars ensuite sur un bail de deux ans avec Guingamp (1994-1996). Avec une très belle première année et une montée en D1. Puis une pubalgie lors de la deuxième année et je ne joue quasiment pas. My contract is over, j’ai 30 ans… I’ve a passage à l’UNFP avec les chômeurs et à travers un amical à Saint-Brieuc, le membership m’appelle et on conclut un nouveau contrat. »

    Encore rattrapé par le foot business
    … L’histoire recommence à mal tourner au début de l’année 1997. Des momentos difficiles mais qui soudent les hommes entre eux. Le pouvoir et l’argent, que ce soit dans le sport ou la politique, ce sont des choses qui ne devraient peut-être pas aller ensemble… Et j’ai décidé d’aller du côté de Vitré (in amateurs in 1997). »

    * In dépôt de bilan on March 17, 1997, Saint-Brieuc CA était positioned in liquidation judiciaire on March 24. Louhans-Cuiseaux’s reception, on March 22 (0-0), is the final match in D2 for the present crew led by Marc Collat.

    soccer. Division 1. Season 1990-1991. Could 1st 1991. Stade Francis Le Blé à Brest Brest Armorique – Marseille Joël Cloarec and Jean-Pierre Papin Photograph Le TélégrammeJoël Cloarec and Jean-Pierre Papin (Marseille) on Could 1, 1991.Joël Cloarec and Jean-Pierre Papin (Marseille) on Could 1, 1991. (Photograph from the archives Le Télégramme)Toute l’actualité du soccer

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *